Face à l’impuissance à changer de modèle : l’heure des choix ?

Véritable innovation économique et sociale mais d’un poids modeste il y a 25 ans, le commerce équitable est en train de changer d’échelle : près de 8 milliards d’euros de ventes de produits labellisés aujourd’hui, vendus par plus de 2 400 entreprises et issus de filières impliquant plus d’1,6 million de producteurs et travailleurs au Sud, du café à la fleur, du sucre au coton.

 

Plus encore, face aux défis sociaux et environnementaux de la mondialisation, le commerce équitable fait modèle. Il démontre en effet que le développement économique, s’il fait une place à l’équité, peut être un levier majeur de la transition écologique et sociale, un démultiplicateur d’impacts souhaitables, un catalyseur d’objectifs de développement durable. Un changement d’échelle apparaît ainsi possible et crédible en matière de production et de consommation durables, via l’organisation de chaînes de valeur plus équitables, encadrées par des règles consenties entre acteurs, et matérialisé par un label qui fait du consommateur l’arbitre et le moteur de la dynamique. Les récents débats en France lors des États Généraux de l’Alimentation ont montré toute l’actualité de cet enjeu : quand la transition se heurte aux inerties de toutes natures, quand le système semble bloqué, les filières équitables ont un rôle à jouer.

 

L’ONG Max Havelaar France représente sur le territoire français le mouvement mondial de commerce équitable Fairtrade/Max Havelaar et son label de référence, label éthique le plus connu au monde. En tant que mouvement de solidarité internationale, il entre dans ses missions de plaider, de débattre et d’interroger les perspectives d’extension de ce commerce plus respectueux des droits humains et de l’environnement.

 

C’est pourquoi à l’occasion de son 25e anniversaire, Max Havelaar France a choisi d’organiser, avec quatre partenaires (Global Compact France, Comité 21, 4D et La fabrique écologique) un colloque d’envergure internationale pour réfléchir sur les enjeux du commerce mondial au regard des Objectifs de Développement Durable (ODD), feuille de route ambitieuse des Nations-Unies, qui marque les priorités sur lesquelles 193 Etats se sont engagés d’ici 2030.

 

Destiné aux décideurs économiques et politiques qui souhaitent interroger ou accroître leur rôle et celui de leurs organisations dans une transition que les institutions et les citoyens appellent de leurs vœux, ce colloque réunit des intervenants de haute stature et compte déjà parmi ses participants de nombreux dirigeants d’entreprises, parlementaires, élus de collectivités…

Informations pratiques

location

Où ?

Palais du Luxembourg
15, rue de Vaugirard, 75291 Paris

Transport

Comment ?

Métro : Odéon (lignes 4 et 10), Mabillon (10), Saint-Germain-des-Prés (4)
RER B : station Luxembourg-Sénat
Bus : 21, 27, 38, 58, 82, 83, 84, 85, 89

Partenaires

sponsor
sponsor
sponsor
sponsor